Your search results

L’immobilier au ralenti

Actualités immobilières il y a 3 semaines
Covid-19 : L’immobilier au ralenti

Si les projets déjà bien engagés devraient se concrétiser au mois de novembre, les demandes d’achat risquent de subir un ralentissement certain à la fin de l’année

/>

Des premiers signes de faiblesse sont notamment apparus à Paris et à Bordeaux qui enregistrent une baisse des prix au mois d’octobre, respectivement de 0,6 % et de 0,7 % selon le dernier baromètre publié par la plateforme Meilleurs Agents.

« À l’inverse de l’effervescence immobilière des mois de mai et juin, la sortie de ce nouveau confinement ne devrait pas connaître de rebond spectaculaire, » analysent les auteurs du baromètre.

Les professionnels s’attendent en effet à une diminution de la demande consécutive à la fermeture des agences immobilières, l’interdiction de visiter physiquement les logements, la menace économique qui pèse sur les petits épargnants, sans oublier le durcissement des conditions d’octroi de crédit.

« La saisonnalité́ risque en plus de faire défaut » soulignent les auteurs de l’étude « contrairement au printemps, la fin de l’année n’est pas une période où les ménages se pressent de finaliser un projet immobilier. »

Accéder au baromètre – Novembre 2020

Source

VOUS SOUHAITEZ PRENDRE RENDEZ-VOUS ?

ou tout simplement nous laisser un message...

Compare Listings