Your search results

Projet de loi de finances 2021 Ce qui va changer pour votre budget

Actualités immobilières il y a 3 semaines

Projet de loi de finances 2021 - Ce qui va changer pour votre budget


Comme tous les ans à la même époque le gouvernement dévoile les grandes lignes de son futur budget. En 2021, ses principales préoccupations sont la relance de l’économie et la protection de l’environnement, au travers notamment de la rénovation énergétique des bâtiments. Voici quelques mesures phares qui vont être soumises au vote du Parlement et qui devraient impacter votre budget.

MaPrimeRenov’ va être plus accessible

En 2021, MaprimeRénov va remplacer le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) et les aides “Habiter mieux agilité” de l’Agence nationale de l’Habitat (Anah). Actuellement versée sous conditions de ressources, cette prime sera élargie dès le 1er janvier 2021 à tous les propriétaires (occupants ou bailleurs) et aux syndicats de copropriété, quels que soient leurs revenus. Cette aide sera calculée en fonction du type de travaux effectués, pour un maximum de 20 000 euros sur cinq ans. Un bonus de 1 500 euros est envisagé pour les ménages effectuant des travaux qui permettront à leur logement de ne plus être classé F ou G  en matière de performance énergétique.   

Les véhicules électriques à l’honneur

Pour atteindre ses objectifs en matière de développement de l’électromobilité, le gouvernement envisage d’instaurer un crédit d’impôt spécifique en faveur de l’installation de bornes de recharge de véhicules électriques sur les places de stationnement résidentiel.
En parallèle, le plan de relance prévoit une enveloppe de 1,9 milliard d’euros pour soutenir la demande en véhicules propres et accélérer le verdissement du parc automobile. Pour y parvenir, le bonus pour l’achat d’un véhicule électrique pourrait passer à 6 000 euros en 2021, puis à 5 000 euros en 2022.

Le Pinel et le PTZ seront probablement reconduits

Le dispositif Pinel permettant d’investir tout en réduisant ses impôts arrive à échéance au 31 décembre 2021. Emmanuel Wargon, ministre en charge du Logement, a fait part de son intention de le prolonger d’un an, donc jusqu’en 2022. 
À l’image du Pinel, le prêt à taux zéro  (PTZ) est reconduit jusqu’au 31 décembre 2021 aux mêmes conditions qu’actuellement. En effet, il avait été envisagé de réduire son champ d’application. Mais finalement le prêt à taux zéro pourra donc continuer à s’appliquer dans les zones rurales (zones B2 et C).

Le mode de calcul des APL va évoluer

Repoussée à plusieurs reprises, la réforme du calcul des APL (Aide personnalisée au logement) doit entrer en vigueur le 1er janvier 2021. Elles seront calculées et versées ” en temps réel “. Cela signifie que le bénéfice de ces aides sera évalué sur la base des ressources actuelles du demandeur et non plus sur ses revenus N-2 . Les APL s’adapteront donc mieux à la situation “réelle” des allocataires.

La réforme de la taxe d’habitation va se poursuivre

La disparition de la taxe d’habitation sur la résidence principale se poursuit progressivement. En 2018 et 2019, les foyers les plus modestes ont pu bénéficier d’un dégrèvement (30 % puis 65 %), avant d’être totalement exonérés cette année. En 2021, ce sera au tour des foyers fiscaux considérés comme “aisés” par l’administration fiscale qui devraient bénéficier d’un dégrèvement de 30 %. En 2022, cette réduction atteindra 65 %. En 2023, la taxe d’habitation sera définitivement supprimée pour tous les contribuables. 

Source

VOUS SOUHAITEZ PRENDRE RENDEZ-VOUS ?

ou tout simplement nous laisser un message...

Compare Listings