Vos résultats de recherche

Écran noir pour la redevance télé

Actualités immobilières il y a 1 semaine

Écran noir pour la redevance télé


Enfin une bonne nouvelle à l’horizon puisque nous ne paierons plus la redevance télé à compter de septembre prochain. Fidèle à sa promesse, le président Macron vient de confirmer sa disparition sur nos prochains avis d’imposition.

C’est à compter de septembre prochain que la fameuse redevance télé va cesser d’être émise. Une bonne nouvelle pour tous les contribuables que nous sommes puisque cela se traduit par une économie de 138 € en métropole et 88 € dans les départements et territoires d’outre-mer.

Un geste pour une majorité de Français

Au total, ce sont 27,6 millions de foyers assujettis à la contribution audiovisuelle qui vont profiter de cette exonération. Rappelons que cette taxe devait jusque-là être acquittée par tous les contribuables possédant un téléviseur ou un dispositif assimilé dans leur logement au 1er janvier de l’année d’imposition. Une seule contribution est exigée même si le logement dispose de plusieurs appareils. Précisons qu’il existe différents cas d’exonération, notamment pour les personnes de plus de 60 ans.
Une onde positive émise par le gouvernement qui tente de répondre aux préoccupations des Français en matière de pouvoir d’achat. Une mesure qui ne participe pas à l’équilibre des comptes publics puisque le manque à gagner pour l’État se chiffre à environ 3,2 milliards d’euros.

D’autres coups de pouce pour les indépendants et particuliers

Les gestes du gouvernement ne devraient pas se limiter à l’extinction de la redevance télé qui fait suite à la suppression de la taxe d’habitation. En effet, comme annoncé ce mercredi, l’exécutif envisage la prolongation du bouclier tarifaire sur le prix de l’énergie jusqu’à fin 2022. Il s’agirait, en plus de la remise de 18 centimes par litre, d’un dispositif plus ciblé et pérenne sur le prix de l’essence.
En outre, un chèque alimentaire en direction des ménages modestes devrait faire son apparition dès cet été. De même que l’indexation des minima-sociaux et des retraites sur l’inflation interviendra au 1er juillet.
Notons aussi que la prime de pouvoir d’achat Macron exonérée d’impôt et de charges passera de 1 000 à 3 000 €, voire 6 000 en cas d’accord d’intéressement dans l’entreprise.
Enfin, les baisses de charges pour les travailleurs indépendants – 550 € pour une personne touchant l’équivalent du smic – devraient être effectives dès cet été.

Que pensez-vous de cet article ?

La rédaction vous recommande :

Source

VOUS SOUHAITEZ PRENDRE RENDEZ-VOUS ?

ou tout simplement nous laisser un message...

Comparez les locations